Partenaires

 

L’Institut national du cancer (INCa) est l’agence d’expertise sanitaire et scientifique en cancérologie de l’État chargée de coordonner les actions de lutte contre le cancer. Créée par la loi de santé publique du 9 août 2004, elle est placée sous la tutelle conjointe du ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, et du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

L’Institut national du cancer a pour ambition de jouer un rôle d’accélérateur de progrès, en apportant une vision intégrée de l’ensemble des dimensions sanitaire, scientifique, sociale, économique liées aux pathologies cancéreuses ainsi que des différents champs d’intervention (prévention, dépistage, soins, recherche). Ceci, au service des personnes malades, de leurs proches, des usagers du système de santé, de la population générale, des professionnels de santé, des chercheurs et des décideurs.

L’Institut national du cancer a pour principales missions de :

  • Coordonner les actions de lutte contre les cancers

  • Initier et soutenir l’innovation scientifique, médicale, technologique et organisationnelle

  • Concourir à la structuration d’organisations

  • Produire des expertises

  • Produire, analyser et évaluer des données

  • Favoriser l’appropriation des connaissances et des bonnes pratiques

Site internet : www.e-cancer.fr


L’Institut de Recherche en Santé Publique (IReSP) est un groupement d’intérêt scientifique créé en 2007. Il rassemble aujourd’hui 22 partenaires, acteurs de la recherche en Santé Publique (voir ci-dessous).

Son objectif général est de Développer et promouvoir la recherche française en Santé Publique en instaurant un partenariat respectant l’autonomie des institutions partenaires. Pour atteindre cet objectif, le GIS-IReSP s’appuie sur une mutualisation des compétences et des moyens de ses partenaires.

Les domaines de recherche soutenus sont les suivants :

  • Fonctionnement du système de santé

  • Politiques publiques et santé

  • Interaction entre les déterminants de la santé

  • Recherche Interventionnelle

Les modalités d’actions du GIS sont :

  • Lancement d’appels à projets ciblés

  • Aide à l’émergence d’équipes de recherche

  • Mutualisation d’outils pour la recherche en Santé Publique

  • Constitution de groupes de travail et d’actions coordonnées sur des sujets émergents

  • Aide à la mise en place et à l’exploitation de grandes enquêtes et de grandes bases de données

  • Valorisation et communication

Site internet : www.iresp.net


Inserm, La science pour la santé

> Améliorer la santé humaine

L’Inserm est le seul organisme public de recherche français entièrement dédié à la santé humaine. Sous la double tutelle du ministère de la Santé et du ministère de la Recherche, l’Inserm dispose d’un budget de 998 millions d’euros et réunit 15 000 chercheurs, ingénieurs et techniciens, avec un objectif commun : améliorer la santé de tous par le progrès des connaissances sur le vivant et sur les maladies, l’innovation dans les traitements, la recherche en santé publique.

> Offrir une capacité de recherche de premier plan

L’Inserm compte plus de 350 structures de recherche, réparties sur l’ensemble du territoire français et à l’étranger. Elles sont accompagnées par 13 délégations régionales pour une gestion de proximité. L’animation scientifique des grands champs de recherche biomédicale et en santé est assurée par les 9 instituts thématiques de l’Inserm.

> Produire de l’excellence

L’Inserm est au 1er rang européen des institutions académiques de recherche dans le domaine biomédical, avec près de 12 000 publications par an, et au 2e rang mondial derrière les National Institutes of Health (NIH) intra-muros.

« Ce sont les femmes et les hommes, qu’ils soient scientifiques, techniciens ou administratifs, qui représentent la grande richesse de l’Inserm. Ils sont tous mobilisés et au service du progrès, de la connaissance et de la santé humaine. »

www.inserm.fr